Date d'arrivée
Janvier
Février
Mars
Avril
Mai
Juin
Juillet
Août
Septembre
Octobre
Novembre
Décembre
Décembre 2018
L
M
M
J
V
S
D
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
31

Les Marées et la pêche

Vous trouverez tous les détails et les coefficients des Grandes marées sur ce lien

En toute période, malgré des coefficients plus faibles, vous pourrez profiter des marées et de la pêche à pied... 

 


La cuisson des coquillages et crustacés
 
  • Araignées,tourteaux, étrilles
    Dans une grande cocotte, portez à ébullition une quantité d’eau salée suffisante pour recouvrir les crustacés. Dès que l’eau bout, plongez les dans la cocotte, les pattes vers le fond, puis attendez 25 minutes à partir du moment où l’ébullition reprend.








     
  • Crevettes
    Jetez-les vivantes dans une grande quantité d’eau salée bouillante et attendez 3 minutes. N’hésitez pas à ajouter une pointe de safran à l’eau de cuisson de vos bouquets pour la couleur !

    Le petit plus : dès que vous les avez retirées de l’eau de cuisson, saupoudrez-les d’un peu se sel de mer fin.







  • Langoustines
    Une seule manière, faire bouillir de l’eau salée dans une marmite ou un fait-tout surdimensionné par rapport au volume des langoustines. Jeter dans l’eau bouillante vos langoustines, en ne cuisant ensemble que celles qui sont à peu près de même taille. Attendre le premier bouillon et les sortir à la passoire, toutes ensemble.








  • Bigorneaux
    Deux écoles,au choix Après avoir bien lavé vos bigorneaux
    (au moins deux fois à l’eau claire avant cuisson),
    1-plongez-les dans l’eau bouillante très salée et comptez 3 minutes dès que l’ébullition reprend. ou
    2-plongez-les dans l’eau froide et dès l’ébullition, coupez tout.








  • Moules
    La cuisson de base : la plus simple et la plus naturelle...
    Retirez au couteau le filament d’attache et grattez les petits coquillages qui adhèrent aux moules
    Lavez les moules à l’eau fraîche
    Jetez les moules qui flottent dans l’eau de lavage
    Essuyez les moules dans un torchon
    Faites cuire sans eau et sans ajouter de sel
    La cuisson est complète lorsque les moules sont bien ouvertes
     



  • Moules à la crème et aux tomates
    Trois litres de moules, trois tomates (ou deux grosses), crème fraîche épaisse, céleri en poudre, un oignon, laurier, marjolaine, beurre, poivre blanc.

    Éplucher un bel oignon, et le couper en petits dés. Épépiner trois petites tomates ou deux belles, et les couper également en petits cubes. Il n’est pas nécessaire de les peler. Gratter et laver les moules avec soin. Dans une cocotte, faire rissoler les dés d’oignon dans un peu de beurre, sans les laisser prendre de la couleur. Ajouter le laurier, un peu de marjolaine ou d’origan, et les petits cubes de tomate. Laisser cuire à feu doux trois minutes, le temps d’attendrir les tomates sans les fondre.

    Verser alors les moules, remuer vivement, et faire ouvrir en agitant de temps à autres. Au cours de la cuisson, épicer d’un peu de poivre blanc, et de céleri en poudre. Lorsqu’elles sont toutes ouvertes, les ôter de la cocotte, et les réserver au chaud dans une grande jatte. Verser dans une casserole le jus de cuisson, en prenant soin de ne pas ajouter le sable ou les débris de coquilles qui pourraient se trouver au fond, si les moules ont été mal préparées. L’essentiel est de récupérer le maximum de dés de tomate. Utiliser ce jus pour diluer trois ou quatre belles cuillers à soupe de crème fraîche épaisse, que l’on fait alors chauffer rapidement, sans toutefois porter à ébullition. Verser alors cette sauce sur les moules, remuer un peu, et servir aussitôt.
     
  • Pieds de couteaux en vinaigrette
    Deux douzaines de pieds de couteau, gros sel, un verre de vin blanc sec, poivre blanc, une feuille de laurier, oignons blancs, échalotes, persil, huile de tournesol, vinaigre de cidre, moutarde forte, une laitue.

    Rincer les coquillages, et les saupoudrer de gros sel. Laisser dégorger pendant une bonne heure. Les laver à nouveau très abondamment. Préparer un court bouillon d’eau peu salée, parfumée d’un verre de vin blanc, d’une feuille de laurier, de quelques morceaux d’oignon et d’un peu de poivre. Faire bouillir à petit bouillons pendant une dizaine de minutes, et y plonger les pieds de couteau. Les faire cuire une douzaine de minutes à court bouillon, en écumant de temps à autre.

    Pendant ce temps, préparer une vinaigrette additionnée d’une pointe de moutarde, de poivre blanc, et d’une grande quantité à part égale d’oignon, de persil, et d’échalote hachées. Égoutter les coquillages, et les débarrasser de leurs coquilles. Oter toutes les parties qui pourraient être molles, noires, ou sableuses. Couper le reste en tronçons d’environ 1 cm et les mélanger à la vinaigrette. Servir dans de petites assiettes tapissées de feuilles de laitue.
     
  • Crevettes sautées au beurre
    Dans une poêle, faire chauffer du beurre salé, et verser les crevettes vivantes, faire sauter plus ou moins croustillantes. Quelques secondes avant d’arrêter la cuisson, saler assez généreusement à la fleur de sel. C’est prêt !
     








  • Coques à la crème et à la ciboulette
    50 g crème fraîche - 3 cuillères à soupe de ciboulette - 10 cl vin blanc sec - 1 kg de coques

    Nettoyez les coques, les faire ouvrir sur feu vif. Dès qu’elles sont ouvertes, les retirer du feu et recueillir le jus, le filtrer. A ce jus, ajouter la crème et le vin blanc, poivrer et faire chauffer doucement.

    Retirer la coquille vide des coques. Napper les coques de sauce à la crème et ajouter la ciboulette.

 




Recettes Festives ....

Coquilles St Jacques à la bretonne

Pour 4 personnes :
600 g de coquilles Saint-Jacques
2 gousses d’ail
4 échalotes
1/2 verre de cidre
sel, poivre du moulin
60 g de beurre

Coupez finement les échalotes et l’ail. Faîtes fondre un gros morceau de beurre dans une poêle et faîtes jaunir les échalotes à feu vif. Ajoutez les coquilles Saint-Jacques, l’ail, sel, poivre. Salez et poivrez. Cuire 3/4 minutes à feu moyen. Ajoutez le cidre et laissez mijoter.

 


 

Le plateau de fruits de mer idéal :

Par personne : 6 huîtres creuses ou plates, 6 palourdes ou praires, 3 clams ou 3 amandes, 6 langoustines, 50 gr de bigorneaux, 50 g de crevettes grises ou 6 belles crevettes roses , 1 petit tourteau ou 1/2 langouste , 6 bulots moyens , 1 ou 2 oursins , et quelques grosses moules.

 
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des offres adaptées. En savoir plus [Fermer]
FERMER